La péninsule du Cap

Sommaire


logo "coup de coeur"

La péninsule du CAP c’est une merveille, tout, absolument tout est un énorme « Coup de coeur ». A faire absolument au moins une fois dans sa vie.

CARTE DE LA PENINSULE DU CAP. AFRIQUE DU SUD

Le Cap

Notre arrivée le dimanche 26 janvier 2014

Après 12 heures de vol nous arrivions sur le Cap et dans quelques instants, j’allais poser mes pieds sur le sol africain. Un rêve de petite fille lequel se réalisait cinquante ans plus tard : l’émotion était intense et les larmes envahissaient mes yeux. Discrètement, j’essuyais mes larmes et je posais mes lunettes noires sur mon nez. J’étais enfin prête à vivre mon rêve africain !

En sortant de l’aéroport, nous nous dirigions vers la ville de Cape Town et ensuite à 20 km de celle-ci la petite ville de Hout Bay. Elle va être notre ville de résidence et notre point de départ pour rayonner dans la péninsule du Cap. Un endroit agréable niché au creux d’une grande baie avec un grand port de pêche où les Otaries du Cap évoluent en toutes tranquillités. Mais aussi le point de départ pour une ballade en mer vers « Duiker Island » des énormes rochers recouverts d’otaries.

photos de hout bay et une otarie à fourrure du Cap sur le port. afrique du sud.

Notre arrivée jusqu’à Hout Bay fut un petit peu laborieuse car c’est la première fois que JP conduisait à gauche. Toutefois en sortant de l’aéroport, il s’engouffrait sur la voie à grande circulation avec aisance, cependant il ratait notre sortie et les suivantes. Il nous fallait faire le point seulement ce n’est pas très facile de s’arrêter sur une voie rapide. Donc nous avions emprunter la prochaine sortie, laquelle nous avait conduits en plein centre de Cape Town.

C’est à ce moment là, que ça s’est corsé ! JP avait tendance à se serrer vers la gauche, ainsi je voyais le trottoir se rapprocher dangereusement vers moi. Au passage, il accrochait le rétroviseur d’une voiture en stationnement, où une personne était au volant. Heureusement le rétro ne s’est pas cassé et afin de s’excuser, il s’arrêtait à côté du véhicule. À cet instant précis, nous avons découvert qu’il s’agissait d’une voiture de Police. Le policier au volant du véhicule était furieux, je me suis dit : les vacances c’est fini ! D’un geste colérique de la main, il a fait signe de partir. Après ce coup de stress, nous arrivions à notre Guest house sans encombre.

Villa Montebello – Hout Bay-

Pour notre premier hébergement en Afrique du Sud, j’avais choisis des propriétaires parlant français : nous sommes « courageux mais pas téméraire ». La chambre était parfaite et le cadre absolument magnifique.

Après un accueil chaleureux des propriétaires, ils nous ont conseillé de visiter tout de suite « la Table Mountain » car le temps était idéal pour s’y rendre. Une montagne au sommet plat comme le plateau d’une table, d’où le nom, cependant une vraie montagne au milieu de la ville. La météo à son sommet peut-être imprévisible en raison de l’altitude (1086 m) au dessus du niveau de la mer. Si le vent se lève des nuages d’une blancheur cotonneuse viennent recouvrir les parois de la montagne et le vent peut-être très violent. Il fallait en profiter car la météo était bonne : un grand soleil, sans vent fort. Le temps de déposer nos bagages dans  notre chambre, et nous sommes repartis en direction de la « Table Mountain ».

photo msiafricaroadtrip.com au sommet de la Table Mountain au nord  -Devil Peak- est couronné de nuages. Afrique du Sud.
Au nord Devil Peak est couronné de nuages

Décidément notre première journée en Afrique du Sud était un vrai bizutage : sur la route en direction de la « Table Mountain » nous avons grevé un pneu. JP commençait à changer la roue lorsque un jogger est venu lui proposer son aide. Il le remercier pour sa proposition et le jogger continuait son chemin, qu’une voiture se garait derrière nous pour nous aider. Nous étions stupéfaits par l’esprit d’entraide, de bienveillance et de gentillesse des personnes de ce pays.

La Table Mountain

Enfin nous étions dans le téléphérique, une montée de cinq minutes jusqu’au sommet de la « Table Mountain » avec une vue à 360° sur le Cap et l’océan. Une fois en haut, nous avions une vue spectaculaire ! Au loin la ville s’étend au pied des montagnes de Signal hill et de Lion’s Head.  

Chapman’s Peak

Nous sommes partis de Hout Bay en reprenant la route vers le sud, afin de rejoindre à 50 kilomètres de là le cap de Bonne- Espérance. Nous avons monté une route qui serpente à flanc de montagne jusqu’au Chapman’s Peak. Des vues à couper le souffle sur des baies de sable blanc à l’eau d’un bleu profond. Sur ce tronçon vous avez un péage qui sert pour l’entretien de cette route, laquelle est l’une des routes de bord de mer les plus spectaculaires du monde.

BOULDERS

Des centaines de manchots du Cap s'ébattaient sur la petite plage de sable blanc de "Fory Beach".Afrique du Sud

Des centaines de manchots du Cap s’ébattaient sur la petite plage de sable blanc de « Fory Beach ». Une large passerelle en bois permettait de de les observer de près.

A dix kilomètres de Boulders dans le port du village de Kalk Bay (port de pêche) les otaries à fourrure du Cap se baladaient sur la port. Une halte sympa pour manger du bon poisson frais. Restos pour toutes les bourses : le Kalkys un bon fish & chips, nous avions testé pour le déjeuner : c’était très bon. Au retour de notre excursion au Cape de Bonne espérance, nous avions dîner au restaurant le « Harbour house » toujours à Kalk Bay : EXCELLENT !

photo les manchots du Cap à  Boulders sur la plage de Fory beach Afrique du Sud.

Cape de Bonne Espérance

Il s’agit d’une grande réserve naturelle. On y croise : antilopes, autruches, babouins… Cape Point, c’est là où se trouve le phare, du haut du promontoire c’es grandiose ! Les vents y sont généralement assez violents.

photo cape point au cape de bonne espérance Afrique du Sud.
Cap Pointe

Duiker Island les otaries du Cap

Le lendemain, nous avons fait l’excursion en bateau à « Duiker Island » pour découvrir l’importante colonie d’otaries du Cap. C’était une journée cool puisque nous avons pris le bateau à Hout Bay, la mer était un peu agitée, mais c’était éblouissant de beauté avec ces rochers recouverts d’otarie

photo msiafricaroadtrip.com des bateaux et des otaries sur le port de hout bay en Afrique du Sud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :