KUBU ISLAND : une île au milieu d’un désert de salines

Photo : JP .msiafricaroadtrip.com

Le Makgadikgadi Pans est le plus grand paysage de marais salants au monde, il se compose de plusieurs pans dont les plus grands sont les pans de Sua, Nwetwe et Nxai. C’est ici que se situe Khubu Island, dans la région du Makgadikgadi Pan.

carte Khubu Island : msiafricaroadtrip.com
carte : msiafricaroadtrip.com

Notre parcours

Matswere Gate (CKGR) → Kubu Island 181 KmEnviron 5 heures (sans les arrêts)
Kubu Island (Makgadikgadi) → Baines’Baobabs 204 kmEnviron 4 h30 ( sans les arrêts)
carte : Tracks4Africa. msiafricaroadtrip.com

Nous sommes partis de déception vallée ( CKGR) vers  7h du matin, en direction de Kubu Island. Nous avons effectués 5 heures de route et de pistes, sans compter les arrêts, lesquels furent nombreux jusqu’à Khubu. Un premier arrêt à la sortie de la piste menant au CKGR , afin de regonfler les pneus. Obligatoire pour rouler sur une centaine de kilomètre sur l’A30 (route goudronné) jusqu’à l’embranchement en direction de Kubu Island. À Rakops, nous avons fait le plein de Gasoil, pour les 4×4 et les jerricanes, attention, les cuves de carburant ne sont pas toujours pleines à Rakops. Alors, si vous sortez du CKGR, peu importe votre destination, que se soit vers Maun ou Letlhakane, prévoyez de garder une petite réserve de carburant (10 à 15 litres ). Au cas où les pompes à essence de Rakops soient vides.

Ensuite, direction Letlhakane  pour dévaliser un supermarché ! Légumes, fruits, viandes, eaux, bières, AMARULA,…Une fois les provisions embarquaient dans les 4×4, nous avons rebroussés chemin pour nous diriger en direction d’Orapa. Après avoir dépassé Orapa sur l’A30 en direction de Francistown, nous trouvons sans difficulté, la piste qui part vers le nord à travers les pans du Makgadikgadi. (Ci-dessous : voir sur la carte notre trajet). 23 km plus tard, nous trouvons le village de Mmatshumo, c’est là que se situe le bureau : Gaing O Community Trust. C’est la communauté locale qui gère le camping de l’île à Sua Pan, mais elle est également le  protecteur de Khubu Island. Nous avons fait une halte au village de Mmatshumo, afin de réserver notre emplacement de camping à Khubu Island, puisque nous n’avions pas réservé par avance, via leur site Web, notre emplacement de camping dans l’île. En revanche, vous êtes obligés de payer en espèce, le bureau ne prends pas la CB. Après la traversée du CKGR du sud au nord, nous n’étions pas certains de vouloir enchaîner avec le désert du Makgadikgadi. C’est la raison pour laquelle, nous n’avions pas réservé par avance via leur site internet, mais finalement, le virus du désert nous avez contaminé ! Une demi-heure plus tard, nous avons repris la route, tout en mangeant un sandwich dans la voiture. Nous allions nous rattraper au dîner.


RENSEIGNEMENTS


Les pistes et les dangers :

Photo : JP .msiafricaroadtrip.com
Photo : JP .msiafricaroadtrip.com

Les pistes sont majoritairement sablonneuses, il faut absolument un 4×4 pour visiter l’île de Khubu Island. Pensez à dégonfler vos pneus sur les pistes sablonneuses, et à les regonfler lorsque vous retournez sur le goudron. ATTENTION ! l’île de Khubu Island peut devenir une véritable île en saison des pluies. D’ailleurs de décembre à avril, l’île de Khubu Island est normalement inaccessible car les pistes sont trop humides et boueuses. grand danger aux abords des pans !!! Le danger est réel la surface peut vous semblez dure, malheureusement, il s’agit d’une fine croûte de boue argileuse, laquelle est gluante et collante en dessous. Votre véhicule risque de s’enliser et s’enfoncer irrémédiablement dans la boue collante, avec une perte totale du véhicule. Renseignez-vous bien avant de vous engager sur les pistes. Contactez : lien → Gaing O Community Trust afin de connaître l’état des pistes, et ils vous indiqueront les pistes à éviter. D’autre part, peu importe la saison, il est essentiel d’avoir une carte : genre Tracks4Africa ou un GPS. Cependant, vous n’aurez pas toutes les pistes avec la carte ou le GPS, néanmoins, vous arriverez à vous localiser.

Pour vos réservations en ligne pour Khubu Island lien → : Gaing O Community Trust

Coordonnées : +267 754 94 669 Tél/Fax+267 297 9612 Mobile +267 731 09 996, kubu.island@btcmail.co.bw.


À certains moments, nous roulons sur d’immenses étendues blanches , aucun relief , nous sommes entourés à perte de vue par un horizon plat et blanc. Une réverbération aveuglante, ainsi qu’une chaleur insoutenable, se dégagent de ce gigantesque désert de sel. Nous sommes arrivés vers 16 heures à Khubu Island, et nous avons été fascinés par ce lieu.

Une île de granit sec au milieu d’un désert de salines, à Khubu Island, d’immenses Baobabs plus que centenaire pour certains, peuplent cette l’île. Une atmosphère mystérieuse se dégage de cet endroit, où certains baobabs tordus et gigantesques, poussent sur des formations rocheuses aux formes extravagantes. À l’horizon, simplement la surface plane et blanchâtre du pan de Sua, un paysage lunaire ! Bordée d’étendues herbeuses aux teintes dorées et vertes. . Un lieu d’une beauté particulière, unique et envoûtante !

Le soir la température baisse, c’est auprès du feu que nous avons dégusté notre repas. Une salade mixte : tomate, salade verte et olives noires, avec une bonne viande grillée et des légumes grillées, et en dessert des mangues délicieuses. Étant donné que nous avons fait nos courses ce matin, ce soir là, nous avons consommé uniquement des produits frais, un régal ! Nous avons fini la soirée avec un petit verre « d’Amarula » une liqueur Sud africaine, en contemplant la nuit étoilée.


Le lendemain matin, préparations pour le départ et consultation de la suite de notre trajet. La traversée au départ de Khubu Island jusqu’à GWETA, elle s’est avérée très compliquée. Un parcours à éviter absolument en dehors de la saison sèche !!! En ce qui nous concerne, nous nous sommes énormément perdu durant cette traversée, notre GPS nous a fait des misères, réseau indisponible pour les téléphones portables. Si vous ne connaissez pas cette traversée, je vous la déconseille en self drive, c’est un vrai labyrinthe. Soit, vous la réalisez avec un guide ou se rendre simplement à Khubu Island, comme nous sommes allés du sud vers le nord, puis revenir par le même itinéraire que l’aller. Heureusement, des villages occupés par des éleveurs de bétail, bornent ces pans, ils nous ont aidés à retrouver notre chemin à plusieurs reprises.


Kubu Island (Makgadikgadi) → Baines’Baobabs : 204 km Environ = 4 h30 de trajet ( sans les arrêts et sans se perdre)

carte : Tracks4Africa. msiafricaroadtrip.com
Baines'Baobabs Botswana photo : JP Msiafricaroadtrip.com
Baines’Baobabs photo : JP Msiafricaroadtrip.com