Avion

Lors des voyages en avion sur les vols long courrier, nous restons de longues heures assis sans pouvoir bouger correctement. Alors pour éviter le risque d’une phlébite, il est important de se lever de son siège régulièrement pour faire circuler le sang dans les jambes. Lorsque vous êtes assis, penser à faire quelques flexions-extensions avec vos pieds/chevilles en tenant chaque position pendant trois secondes, cela permettra un meilleur retour veineux le long des jambes. Faites également des moulinets avec vos chevilles une fois vers la droite, une fois vers la gauche. Des exercices à réaliser régulièrement tout le long de votre voyage en avion.

Même si vous n’avez pas de problème circulatoire, je vous conseille fortement de porter des bas ou des chaussettes de contention, elles contribuent efficacement à la prévention du risque de phlébite. Vous évitez également que vos pieds et vos jambes ne gonflent ainsi à votre arrivée, vous avez les jambes légères et vous êtes en meilleur forme. Pour ma part, je ne voyage jamais sans bas de contention sur les vols long courrier. Cela étant dit, il faut aussi boire beaucoup d’eau durant votre vol afin de vous hydratez. Et n’oublier pas votre oreiller de voyage.

Porter des vêtements confortables dans l’avion

Habillez-vous confortablement avec des vêtements amples, il est important de se sentir à l’aise dans ses habits. De ne surtout pas être comprimé comme par exemple dans un jeans, cela peut être très mauvais pour la circulation du sang. Pour ma part, j’enfile mes bas de contention, au-dessus un legging long, pour le haut un T-shirt à manche longue et par-dessus une tunique ample et légère (ou une robe). Une écharpe en coton et un pull chaud ou une veste que vous pouvez ôter à volonté. Enlever vos chaussures dans l’avion, vous êtes plus à l’aise et cela évite que vos pieds ne gonflent. Ainsi, je prévois : une paire de chaussette et une paire de chausson. Etant donné que l’air climatisé dans l’avion est tout particulièrement froid surtout la nuit. Vous avez les pieds bien au chaud dans vos petits chaussons ou ballerines.

Astuce : Mais aussi nul besoin d’enfiler à chaque fois vos chaussures pour aller aux toilettes. Ce genre de ballerine (chausson) ne prenne pas de place, la matière est très souple et le lavage facile. Le modèle sur la photo n’est pas terrible, vous avez des modèles plus sympa.


Bagages , Vêtements…

BAGAGES 

Une bonne valise pour 2 personnes. La raison pour laquelle j’ai choisi la valise : elle se range plus facilement dans le coffre du 4X4 qu’un sac. Mais aussi, elle est plus résistante à la poussière et beaucoup plus pratique pour gérer vos affaires au quotidien. Un sac devient vite un fouillis écrasé au  milieu des autres affaires.

Pour le bagage à main, je prends une valise à roulette cabine c’est l’idéal car vous n’avez pas besoin de la porter, et quand il faut monter ou descendre des escaliers ce n’est pas trop lourd à soulever. A l’intérieur de celle-ci, je mets tout ce qui est fragile, une polaire pour l’avion, plus une pochette de toilette transparente,…

Kit de toilette pour l'avion.

Vous en trouvez dans le commerce laquelle contient : des flacons en plastiques ne dépassant pas la contenance autorisée : 100 ml. J’utilise aussi des échantillons : crème de jour et crème de nuit, lait démaquillant, eau de toilette, dentifrice, peigne ou brosse pliable pour le voyage,…, c’est pratique cela ne prend pas de place et pour l’avion c’est largement suffisant. Dans la valise qui va en soute je range ma trousse de toilette ou se trouvent les objets non autorisés en cabine : ciseaux, rasoir,…

Que mettre dans la valise :

Je vous conseille des vêtements simples et confortables avec des couleurs qui se fondent dans la nature : beige, marron, vert sapin ou kaki, jaune moutarde. Eviter les couleurs vivent afin de ne pas trop attirer l’attention des animaux. Il ne s’agit pas de s’habiller avec un look militaire genre : tenue de camouflage. Restons simple et discret, toutefois habillez-vous avec les couleurs qui vous plaisent, ce n’est pas l’habit qui va déterminer la qualité de votre périple. Cependant éviter quand même le rouge « pin-pon » et les couleurs fluo.

Des pochettes de rangements pour chacun.

Cela permet de séparer les sous-vêtements, les tee-shirts et autres vêtements, ainsi qu’une pochette pour le linge sale et les paires de chaussures.

Quels vêtements ?

Tout va dépendre de la saison ? Les nuits et les petits matins sont froids pendant l’hiver austral. Pour notre part nous partons toujours durant la saison sèche en conséquence, je vais vous donner ma liste de vêtements pour cette saison. Je présume que l’hiver, il faut simplement rajouter des vêtements chauds genre : polaire. Puis appliquer la règle du multicouches à mettre et à enlever en fonction des heures de la journée.  Dans tout les cas privilégier des matières légères et amples, et, de préférence qui sèchent facilement.

Pour chacun en saison sèche ( très chaude) :

Pour l’Afrique du Sud prévoir plus de tenues de ville.

  • 7 T-shirts simples : comme pour les slips 1 par jour.
  • 3 shorts
  • 1 pantalon léger pour la journée
  • 1 pantalon et 1 haut à manche longue, ample, léger et sombre (à mettre le soir pour se protéger des moustiques).
  • 1 ou 2 pyjamas légers (ainsi vous pouvez le laver souvent ) ou tout nu suivant les habitudes.
  • Une chemise à manche longue laquelle va vous servir à vous couvrir si vous avez froid au petit-matin ou le soir.
  • 1 écharpe en tissu léger (pour la poussière sur les pistes)
  • 2 tenues légères pour la ville : suivant le nombre de jour où vous allez rester en ville.
  • 1 maillot de bain
  • 1 grande serviette en microfibre : elle sèche vite et elle ne prend pas de place dans la valise.
  • 1 chapeau ou une casquette
  • chaussures : 1 paire de sandale pour la ville, une paire de baskets et une paire de tongs . Ou des grosses « Rangers ou autres » si vous vous sentez en sécurité avec ce genre de chaussure, l’important c’est de se sentir bien dans ses pompes !
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire indice maximum.

Accessoires de voyage :

  • Les chargeurs de vos batteries : photo, vidéo, ordinateur portable, téléphone portable,…
  • Un disque externe : pour transférer vos photos et vos vidéos.
  • Une lampe frontale : pour être libre de ses mouvements, très pratique lorsque vous devez cuisiner à la tombée de la nuit ou que vous recherchez quelque-chose dans votre tente en pleine nuit.
  • Une lampe torche à grande portée : pour vous déplacer la nuit.
  • Un adaptateur universel : l’accessoire à ne jamais oublier avec au moins un port USB pour pouvoir recharger son téléphone et un autre appareil : lorsque vous êtes en ville.
  • Une rallonge multiprises : lorsque vous avez beaucoup d’appareils afin de charger tout son matériel (en ville).
  • Matos supplémentaires dans ma page : Self driver (lien en dessous de ma pharmacie)

Ma pharmacie de voyage

Je vous donne ma liste personnelle, cependant chacun amène ce qu’il considère utile pour lui. Il n’y a pas de règle imposée l’essentiel est de posséder une trousse de premiers secours. Si vous désirez une trousse bien plus complète : Trousse recommandé par l’institut Pasteur, le lien (fichier PDF) est en dessous de ma liste.

  • Paracétamol, Aspirine et Nurofen.
  • 1 thermomètre
  • pastille pour la gorge
  • Médicaments en cas de diarrhée
  • 1 désinfectant : Bétadine jaune.
  • Pansements
  • Petit ciseau
  • pince à épiler (pour les épines, les tiques…)
  • Arnica
  • Produit pour les brûlures
  • Médicaments en cas d’allergies
  • Bandage pour les foulures

Si vous avez un traitement en cours, n’oublier pas de le prendre avec vous.

Trousse à pharmacie ( Institut Pasteur) ↓


Quelques livres à lire avant, pendant ou après votre voyage :

Afrique du Sud :

Un Arc-en-ciel dans la nuit Description : La naissance tumultueuse de l’Afrique du Sud racontée à travers les destins héroïques des fondateurs de la nation arc-en-ciel.

Botswana :

Le cri du Kalahari Sur les dernières terres inviolées d’Afrique Description : C’est à Déception Valley, dans la réserve du Kalahari central que Mark et Delia Owens effectuèrent, de 1974 à 1981, leur étude sur les hyènes brunes et les lions du Kalahari, qu’ils décrivent en détail dans ce livre.

Afrique australe :

Explorations dans l’Afrique australe (1840-1864) Description : trente ans d’exploration sur l’Afrique australe et l’Afrique centrale.

Botswana :

NE COUREZ PAS Description : (livre en Anglais) Peter Allison travaille comme guide de safari dans le delta de l’Okavango. Dans cette oasis de zone humide au milieu du désert du Kalahari, il s’adresse aux caprices de ses riches clients. Ce travail est rempli d’histoires vraies sur les gens et les animaux qu’il a rencontrés. Il inclut également une sagesse essentielle telle que « Ne cours pas, quoi que tu fasses ».

Botswana :

Présentation de l’éditeur : Fille de l’Okavango (Livre en Français ) l’instinct de survie, animal, s’insinua, progressa, sortit vainqueur d’une âpre lutte contre les démons, finit par éloigner la panique des jours précédents. L’idée avait germé, grandi. Elle l’envahissait, inondant les méandres de son esprit.


Pour en savoir plus sur un voyage en toute autonomie ↓